Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Répondre

Auteur du sujet
GuillaumeK
Bicylindre poussif.
Messages : 32
Inscription : dim. 22 mai 2016 19:50

Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73147Message GuillaumeK
mar. 31 mai 2016 18:13

Bonjour,

Question de néophyte: je me demande comment se plaçait à l'époque Studebaker dans la "hiérarchie" des constructeurs américains ?

Je veux dire pas en terme de volume de production, mais en terme d'image: était ce un constructeur considéré comme plutôt populaire, haut de gamme, classe, technologiquement en avance, etc.... ?

Merci
Guillaume

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73157Message Gégé Demaring
mar. 31 mai 2016 23:03

Image de Studebaker aux USA dans les années 50:

- Constructeur 'historique' = équivalent de Panhard en France

- Producteur de voitures 'populaires', de moyenne gamme et d'utilitaires (pick-up, camions...)

- Usine ou on rentrait en 'religion' pour 4 ou 5 générations.

- Les 'artisans' qui travaillaient 'à façon' pour produire des voitures 'astucieuses' sur mesure.

- Les producteurs de la voiture 'décalée', pas forcément en accord avec son temps = exemple celle qui consomme seulement 8 à 10 litres aux 100 km mais quand tout le monde s'en fiche car l'essence ne coûte pas cher.

- Un style de carrosserie complètement original et farfelu (lunette arrière de bombardier sur les coupés Starlight de 1947 à 1952, nez d'avion à réaction en 1950-51) ou d'une élégance incroyable (coupé Starliner 1953)

- Des voitures solides et bien construites, mais qui coutent un peu plus cher que des Ford ou des Chevrolet (Les ingénieurs et les ouvriers de Studebaker auraient eu, selon certaines sources, la réputation d'être les mieux payés du monde à l'époque...)

Image de Studebaker entre 1960 et 1962:

- La firme qui a l'idée de génie de remplacer les monstrueuses berlines par une 'compacte' que tout le monde attendait la LARK... Enfin une voiture produite aux USA pour occuper le créneau de marché de ces foutues petites européennes (Volkswagen par exemple...)

Image de Studebaker entre 1963 et 1966

- Rien ne va plus ! Les ventes d'Avanti (qu'on adore ou qu'on déteste) ne sont pas à la hauteur des espoirs du constructeur. Les premières livraisons sont de qualité médiocre et pleines de problèmes (comme les premières tractions ou les premières DS , tiens un point commun avec l'histoire de Citroën ;) ) La confiance est partie, c'est le coup de grâce ! L'abandon de la production à South Bend laisse un gout amer et les productions canadiennes de 1964 à 66 deviennent d'une banalité affligeante

Image de Studebaker en 1971
Studebaker est une marque tellement ringarde que l'inspecteur Columbo devait initialement conduire une Studebaker 1950-51 avec un nez d'avion à réaction. Autrement dit une bagnole increvable et complètement décalée. Peter Falk a choisi la 403 cabriolet en remplacement à la dernière minute, par hasard.

Image actuelle de Studebaker aux USA

-Marque mythique, que tout le monde connait et respecte comme faisant partie du patrimoine américain. Le club de la marque est le plus puissant des clubs de voitures américain, celui qui a le plus de membres, comme les clubs de 2 CV en France (tiens encore une analogie avec Citroën ;) ) Rouler en Studebaker, ce n'est pas rouler en voiture mais c'est un art de vivre (Tiens encore comme pour les 2 CV ;) )
-
Rien ne sert de courir avec le permis à point


Auteur du sujet
GuillaumeK
Bicylindre poussif.
Messages : 32
Inscription : dim. 22 mai 2016 19:50

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73167Message GuillaumeK
mer. 1 juin 2016 19:00

Bonsoir,

Merci pour cette explication, claire et complète :D

J'avoue que je connais mal (voire très mal) les marques américaines en général, d'où ma question...
J'étais aussi un peu poussé par la remarque d'un client il y a quelques temps: le gars est américain mais est très souvent en France pour son boulot, et connaît très très bien l'automobile Française en général.
La dernière fois qu'il est venu, j'avais deux Mustang à l'atelier, et il m'a demandé de lui expliquer pourquoi les Français ont cette passion pour la Mustang, qui pour eux est une voiture plutôt cheap et "ordinaire". Et voilà qu'il me dit: "c'est comme si nous on était fous de R15 ou de Fuego !"
Ca calme ;)
Donc c'est toujours sympa je trouve de savoir situer nos autos par rapport au parc automobile de leur pays d'origine.

A+
Guillaume


marcc
rare comme un V8 22CV
Messages : 3098
Inscription : lun. 8 juil. 2013 01:42

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73171Message marcc
mer. 1 juin 2016 20:06

Ton client connais bien les autos américaines et surtout les françaises !
Sa comparaison des mustang et des R15/17 ou Fuego françaises me parait assez judicieux

Dans les 2 cas une mécanique simpliste de familliale moyen de gamme habillée d'une belle carrosserie.

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73173Message Gégé Demaring
mer. 1 juin 2016 21:26

Un truc marrant à signaler... L'image d'un 'produit' est très souvent différente dans son pays d'origine et à l'étranger: Un exemple Mireille Mathieu qui était devenue complètement ringarde en France aurait parait-il connu une carrière remarquable à la même époque au Japon.

En 1954-55 une Studebaker était une voiture de luxe en France et une populaire aux USA... ;)

De nos jours c'est un objet roulant non identifié en France et un mythe de nostalgie aux USA...
Rien ne sert de courir avec le permis à point


marcc
rare comme un V8 22CV
Messages : 3098
Inscription : lun. 8 juil. 2013 01:42

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73175Message marcc
mer. 1 juin 2016 22:14

Je te confirme Gégé !!

J'ai rencontré un camionneur Turque international à un poste de douane entre l' Ouzbékistan et le Kazakhstan qui possédait dans la cabine de son camion tous les CD de la discographie de Mireille Mathieu !!
Un vrai fan fou furieux , il écoutait cela presque H24 :shock: :shock: moi j'aurai "pété" un boulon :lol:

J'ai mis presque une 1/2h à comprendre de qui il voulait me parler car le brave homme (que j'admire) parlait une quinzaine de langues apprises sur le terrain dans ses heures d'attente aux différents postes de Douane lors de ses pérégrinations professionnelles.... d'où une prononciation parfois "olé -olé" .

Il prononçait "Mireille Mathieu" MIRA LAMATOURE :lol: :lol: :lol: j'ai failli le vexer en lui disant que je ne connaissais pas :? puis il a retrouvé le sourire lorsque je suis monté dans la cabine écouter et enfin reconnaitre la voix de son idole :D

STOP !!! ...... je vous vois venir les rigolos sur le fait que je sois monté dans la cabine d'un camionneur :roll: je vous signale que l'on était 3 avec 2 enfants :twisted: :twisted:


zjv
Le chauffeur de Buzz
Messages : 813
Inscription : dim. 15 mars 2015 19:38
Localisation : Périgord noir

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73176Message zjv
mer. 1 juin 2016 22:33

marc j'essaye de te croire. mais il n'y a que deux places dans une cabine !

mais gégé, je n'ai pas bien compris. pour toi mireille c'est la mustang ou la fuego ???

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73178Message Gégé Demaring
mer. 1 juin 2016 22:55

zjv a écrit :marc j'essaye de te croire. mais il n'y a que deux places dans une cabine !

mais gégé, je n'ai pas bien compris. pour toi mireille c'est la mustang ou la fuego ???
C'est un peu une femelle qui aurait eu le don de me mettre le Fuego... Oculto en sautant sur mon Mustang pour me barrer au plus vite :lol:
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

olive
rare comme un V8 22CV
Messages : 6064
Inscription : mar. 4 mai 2010 15:53
Localisation : 78-Conflans ste Honorine
Contact :

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73180Message olive
jeu. 2 juin 2016 05:53

Heu..les enfants, allez vous couchez... :shock:
Rien ne sert de courir, il faut moteur au point Léo LELIEVRE.
L’ennemi est bête, il croit que c’est nous l’ennemi alors que c’est lui !Pierre DESPROGES. ImageImage

Avatar de l’utilisateur

citro49
Gremlin officiel d'AdJ
Messages : 3584
Inscription : mar. 20 sept. 2011 12:46
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: Position de Studebaker dans la "hiérarchie"

Message : # 73182Message citro49
jeu. 2 juin 2016 08:33

marcc a écrit : STOP !!! ...... je vous vois venir les rigolos sur le fait que je sois monté dans la cabine d'un camionneur :roll: je vous signale que l'on était 3 avec 2 enfants :twisted: :twisted:
C'est pas un argument, ça :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Image

Je suis un mélange d'anarchiste et de conservateur dans des proportions qui restent à déterminer

Répondre

Revenir à « Historique de la marque STUDEBAKER et principaux modèles. »