Studebaker Commander Coupé Regal Hard-top

Répondre

Auteur du sujet
Eric Devos
Quatre en ligne anémique.
Messages : 92
Inscription : dim. 26 janv. 2014 10:30

Studebaker Commander Coupé Regal Hard-top

Message : # 48386Message Eric Devos
dim. 26 janv. 2014 18:52

Bonjour à tous,
J'ai récupéré un coupé (sans montants) Studebaker Commander que mon père avait acheté à Monaco il y a une quarantaine d'années. Elle est de 1955.
Malheureusement mon père ne s'en est plus servi depuis plus de 30 ans, suite à un court circuit électrique.
Elle est restée toutes ces années à l'extérieur, sur la cote d'Azur, et le soleil fait aussi bien des dégâts.
J'ai envie de la restaurer complètement au cours de l'année 2014, celle de ses 60 ans. Ensuite, de participer à la journée Studebaker du premier week-end de juin 2015 !
Je suis preneur de tout conseil.
Dernière modification par Eric Devos le lun. 13 oct. 2014 16:45, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur

Les IDéalistes
Y'a plus rien après 57! na!
Messages : 2859
Inscription : mer. 12 mai 2010 20:26
Localisation : Perdu au milieu de la Vendée

Re: Studebaker Coupé

Message : # 48387Message Les IDéalistes
dim. 26 janv. 2014 18:54

Soit le bienvenue dans l'antenne Stud'Jevels,

Avec gégé qui a toujours de bons conseils et beaucoup de connaissances tu devrais y arriver à la remettre en route.

@+
Isa, Arno, Théo & Thierry

DS 1957
ID Export PO 1961
CX Athéna 1981
R4 GTL 1984 (zut pas Citroen...)
VW Golf GL 1984 (zur pas Citroen non plus...)


Auteur du sujet
Eric Devos
Quatre en ligne anémique.
Messages : 92
Inscription : dim. 26 janv. 2014 10:30

Re: Studebaker Commander Coupé

Message : # 48393Message Eric Devos
dim. 26 janv. 2014 19:29

Voila une photo de la voiture :
Image


Auteur du sujet
Eric Devos
Quatre en ligne anémique.
Messages : 92
Inscription : dim. 26 janv. 2014 10:30

Re: Studebaker Commander coupé

Message : # 48394Message Eric Devos
dim. 26 janv. 2014 19:36

Et en voilà d'autres.
Vue de face
Image
La plaque de l'importateur :
Image
L'intérieur qui n'est pas en grande forme :
Image

Donc un peu de travail en perspective...


12cylindresenV
Ch'minot GTI'ste, administrateur du site
Messages : 11843
Inscription : mer. 5 mai 2010 23:47
Localisation : Ile de France

Re: Studebaker Commander coupé

Message : # 48400Message 12cylindresenV
dim. 26 janv. 2014 20:43

Pfuii...quand tu vois les copains ici qui te découpent une DS dans tous les sens, et qui te remettent des morceaux au chalu ou au mig, tu n'auras pas de mal à trouver conseils, le tout sous l’œil bienveillant de Gégé..

D’ailleurs, cherche bien, il y a un topic avec une stud en restau qui va te donner un avant goût du boulot à faire.

30 ans au soleil, allez, au boulot Eric, réveille nous cette belle auto oubliée, mais qui ne veut certainement pas mourir ....

Nous, les résurrections, ont aiment ça ... :!: 8-)

Elle tourne ?
Fred le multicylindres...
Image
In boug fran, sé-t-in piès larzan.
A ceux qui sont francs, à ceux qui disent ce qu'ils pensent et agissent comme ils disent, on peut effectivement faire confiance.

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Studebaker Commander coupé

Message : # 48404Message Gégé Demaring
dim. 26 janv. 2014 21:01

Youpie !

Tu es extrêmement bienvenu ici Eric.

Ta Studebaker est du millésime 1955. C'est la seule année avec la grosse calandre fragile.

Sois tranquille on va t'aider, tu as frappé à la bonne porte.



Je viens de découvrir ton message. Je reviens rapidement aux nouvelles... Pour l'instant on m'attends juste à côté.

A bientôt. ;)
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Eric-60
rare comme un V8 22CV
Messages : 2380
Inscription : sam. 24 mars 2012 21:55
Localisation : OISE (60400)

Re: Studebaker Commander coupé

Message : # 48405Message Eric-60
dim. 26 janv. 2014 22:02

Quel joli prénom ... :lol: :lol:
Un beau chantier en perspective ..!!! ... la carrosserie est rudement vaillante, je trouve, pour un si long séjour au dehors .. ;) ;)
Bienvenu et bon courage ...
Eric
Il n'est de nouveau que ce qui a été oublié ....
Dsuper Option5-72 en travaux ... EX Dspécial-72 (démantelé en 2015. sniff)... P60Ranch-60 et Vespa Acma-58 en attente...

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Studebaker Commander coupé

Message : # 48408Message Gégé Demaring
dim. 26 janv. 2014 23:13

Ta voiture est une Studebaker Commander carrossée en Regal Hard-Top.
Elle a été fabriquée à la fin de l'année 1954 ou au début de 1955. Comme tu annonces l'année 1954, je pencherais pour une fabrication à l'automne 1954 et une livraison 3 mois plus tard à son premier propriétaire en France par les Ets Dujardin, importateur exclusif de cette marque. Sa couleur, bien que pas mal passé au soleil, me fait penser à un 'Alpena blue'.
Son moteur peut être un 'Bearcat' V8 qui délivre 162 CV en version de base et 177 CV avec un carburateur plus gros et une double sortie d'échappement, mais il y a eu deux cylindrées différentes pour le millésime 1955 entre le début et la fin de la production et deux puissances fiscales possibles. Si c'est le plus petit moteur elle ne fait que 3675 cm3, 21 CV fiscaux mais délivre quand même 140 CV. Avec une boite mécanique 3 vitesses + overdrive c'est un modèle d'économie en matière de consommation de carburant ( 9 litres au 100 km sont possibles°)
Si tu soulèves le capot, tu vas trouver une étiquette métallique vissée sur le haut de la cloison pare feu du côté droit de la voiture. Sur cette étiquette il est écrit 16 G8 K5 suivi d'un nombre compris entre 1 et 3296.
16 G 8 signifie que c'est une Commander de 1955, K5 une carrosserie coupé sans montants et le nombre est le numéro attribué à ta carrosserie qui n'a été fabriquée qu'à 3296 exemplaires.
Sur ta photo de l'intérieur, on ne distingue pas très bien, mais je crois reconnaitre un sélecteur de vitesse pour une boite de vitesses automatique de type 'Detroimatic'. C'est la meilleure boite automatique jamais fabriquée par Studebaker.

Est ce que tu as la documentation concernant ta voiture ? Est-ce que tu te débrouille bien en anglais ?

Pour cette voiture là j'ai tous les documents techniques, manuels d'ateliers, catalogue de pièces détachées, catalogues publicitaires, manuel du propriétaire, tarifs français d'époque. Je peux te fournir plus de 1000 pages de documentation bien utile pour attaquer une restauration dans les règles si tu en as besoin et j'ai de l'outillage spécifique qui peut s'avérer utile.

A bientôt.
Rien ne sert de courir avec le permis à point


12cylindresenV
Ch'minot GTI'ste, administrateur du site
Messages : 11843
Inscription : mer. 5 mai 2010 23:47
Localisation : Ile de France

Re: Studebaker Commander Coupé

Message : # 48409Message 12cylindresenV
dim. 26 janv. 2014 23:21

Bon, ben Eric, tu vois dans quoi t'as mis les doigts ? :D
Fred le multicylindres...
Image
In boug fran, sé-t-in piès larzan.
A ceux qui sont francs, à ceux qui disent ce qu'ils pensent et agissent comme ils disent, on peut effectivement faire confiance.


Auteur du sujet
Eric Devos
Quatre en ligne anémique.
Messages : 92
Inscription : dim. 26 janv. 2014 10:30

Re: Studebaker Commander coupé

Message : # 48413Message Eric Devos
lun. 27 janv. 2014 00:03

Bonsoir à tous,
Merci pour toutes ces informations déjà très précieuses.
Je confirme, elle a deux sorties d'échappement, et une boite de vitesse automatique. Pour le numéro de châssis, il faudra que je regarde sur la voiture.
Sinon je n'ai actuellement aucune documentation.
Je me débrouille en anglais, et je n'hésiterai pas à demander conseil.
Est-ce que la documentation est disponible scannée ?
Les outillages spécifiques concernent le moteur ? La boite auto ?
Est-ce que l'on peut appeler ce modèle Starliner Commander ou uniquement Commander ?
Bonne soirée,
Eric
Image

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Studebaker Commander coupé

Message : # 48416Message Gégé Demaring
lun. 27 janv. 2014 14:24

Je peux commencer par te montrer un catalogue de 1955 en français...

Tu y découvriras l’appellation exacte de ton modèle.
Les noms 'Champion' 'Commander' et 'Président' désignaient une motorisation.
Chacune de ces voitures étaient déclinées en berline (Sedan) en coupés avec ou sans montants (Starlight ou Starliner jusqu'en 1954), le nom 'Starliner' disparait en 1955 remplacé par 'Hard top' et celui de 'Starlight' par 'Coupé et un break fait son apparition en 1954 sous le nom ' Station wagon - Conestoga' pour les motorisation Champion et Commander.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image


Si tu veux l'imprimer avec une bonne qualité d'impression, j'ai les documents originaux, mais c'est lourd à transmettre par messagerie informatique.

Je peux aussi te l'imprimer chez moi et te l'envoyer par poste pour le prix du timbre et de l'impression (encre et papier, çà ne va pas chercher bien loin), mais on peut encore éventuellement se retrouver physiquement quelque part (chez toi, là ou se trouve la Stude ou ailleurs...) Je suis un grand voyageur.

J'habite à 50 % en Auvergne et 50 % en Anjou, mais je suis à l'heure actuelle à Toulouse et la semaine dernière j'étais à Béziers, Montpellier, en passant par les Alpes et je dois me rendre prochainement à Paris, puis à Amiens avant de me rendre en Hollande. Il m'est déjà arrivé d'aller à la rencontre de passionnés de Studebaker à Aix en Provence, en Alsace, en Corrèze, dans le Puy de Dôme, dans le Var, en région parisienne, à Lyon, dans l'Isère et dans le Gard... Échangeons nos coordonnées (adresse, E. mail, téléphone en m.p ce sera plus simple), çà n'empêchera nullement le contact par le forum qui passionne les copains, mais çà ira plus vite pour certaines choses.

Pour ton information, en ce qui concerne les coupés Studebaker 1955, en France, je recense à ce jour:


- Président: tu peux découvrir sur Stud'Jewels la Président V8 State Hard-top d'Emile Meyer (la seule que je connaisse, à ce jour, en France).

*- Champion: une Champion Regal Hard-top (roulante) dans l'Ain, et 3 Champion Coupé Deluxe (une à restaurer dans le Puy de Dôme, et une autre complètement pourrie, à demi enterrée et incomplète dans l'Allier et une 3° jolie et roulante à priori dans les Charentes). Il y a une Champion Sedan à finir de découper au chalumeau en Corrèze. Il y a quelques années on comptait encore 2 autre coupés deluxe et une Sedan (L'état actuel de ces voitures, je ne le connais pas..)

- Commander: Il y a quelques années on connaissait 5 Commander Regal Hard-top (la tienne était peut-être dans cette liste...) et 2 Sedan (berline 4 portes). J'ignore ou sont actuellement ces voitures et dans quel état elles sont.


En ce qui concerne la couleur des voitures dessinées sur ce catalogue, elle correspond à la réalité de l'époque et tu remarqueras que la Commander Regal Hard-top est présentée en 2 tons, Alpena blue pour le bleu clair et Windsor blue pour le foncé. Studebaker proposait 11 teintes différentes à son catalogue plus les combinaisons en 2 tons et le client pouvait probablement choisir encore autre chose à la commande, moyennant supplément. Mais n'accordes aucun crédit à la couleur des moteurs sur ce catalogue. Si ton moteur est de première série, il est sorti d'usine peint en vert olive, et s'il fait partie de la 2° série, sa couleur d'origine était bleu clair.

A bientôt.
Rien ne sert de courir avec le permis à point


Auteur du sujet
Eric Devos
Quatre en ligne anémique.
Messages : 92
Inscription : dim. 26 janv. 2014 10:30

Re: Studebaker Commander Coupé

Message : # 48501Message Eric Devos
mer. 29 janv. 2014 23:17

Bonjour à tous, bonjour Gérard,
J'ai essayer de te laisser un message sur un portable trouvé sur le site, mais ce n'est peut être pas le bon.
Vas-tu passer à Rétro Mobile ? Cela pourrait être l'occasion d'une rencontre.
Sinon, je te passe mon portable pour échanger en direct : 06 xx xx xx xx
A bientôt !
Eric

Edit Fred: Eric, j'ai effacé ton n° de téléphone, mais je l'ai donné à Gégé, c'est le genre d'info qu'il vaut mieux transmettre en MP ;)

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Studebaker Commander Coupé

Message : # 48503Message Gégé Demaring
jeu. 30 janv. 2014 00:10

Je vais te téléphoner. On devrait pouvoir se voir à Rétromobile ;)

On a plein de choses à se dire...

A bientôt.

Amitiés
Gégé
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Studebaker Commander Coupé

Message : # 48511Message Gégé Demaring
jeu. 30 janv. 2014 14:25

Même si tu n'en es pas encore à la peinture en ce qui concerne ta voiture, je peux te faire rêver un peu comme un client de la marque en 1955. Vu l'état de l'intérieur, je crains que tu ne sois obligé de tout revoir, ce qui te laisse finalement le choix le plus large tout en respectant l'origine.

En 1955 Studebaker proposait 11 teintes à son catalogue:
Un blanc = "Shasta white"
Un noir = "Velvet Black"
Un gris clair = "Tilden grey"

Un beige clair = "Sonora beige"
Un jaune pâle = "Encino cream"

Un vert pâle = "Cascade green"
Un vert moyen = "Saginaw green"
Un vert foncé = " Sheridan green"

Un rouge = "Pima red"

Un bleu pâle = "Alpena blue"
Un bleu foncé = "Windsor blue"

et 8 combinaisons de deux tons

- Windsor blue /Alpena blue - Velvet black/Pima red
- Sonora beige /Alpena blue - Sheridan green/Encino cream
- Sonora beige /Encino cream - Sonora beige/Pima red
- Sheridan green/Cascade green - Pima red/ Tilden grey


Mais, finalement tes choix sont beaucoup plus étendus que cela, car il faut savoir que Studebaker se surnommait elle même 'Craftmanship' ('Les artisans...') et que s'il s'agissait de voitures "populaires" aux Etats Unis, elles étaient des voitures de luxe dans de nombreux pays d'Europe. Je connais bien la voiture qui dort dans mon garage en tant que banque de pièces depuis qu'elle a été vendue neuve en 1959 par les Ets Dujardin (voiture de famille) et je peux certifier qu'elle a été livrée avec une boite Flightomatic de V8 alors qu'il s'agissait d'une 6 cylindre (passage de la 2° et de la 3° à plus grand régime moteur, donc meilleur adaptation à la conduite dans les montagnes du jura) et que sa peinture deux tons réunissait une couleur de 1959 (Bahama blue) et une autre de 1956 (Glenbrock green).
Etant donné qu'ils livraient manifestement (moyennant supplément...) des voitures faites presque sur mesures avec leur banque de pièces en 1959, je pense qu'on pouvait commander en 1955 aux Ets Dujardin la voiture de la couleur qu'on voulait, en prenant dans le panel proposé en 1955 et avant et qu'il pouvait en être de même pour les finitions intérieurs (et les innombrables accessoires et options). Quand on regarde les dates de première mise en circulation de mes deux Studebaker importées neuves en France et leur date de sortie des chaines de montage en 1956 et 1959, le délai est le même, 3 mois. Cela devait correspondre au délai moyen pour remplir (?) les cales d'un bateau, importer les voitures et les mettre en conformité avec la loi française.

Tu trouveras ci-dessous le catalogue de couleurs 1955 et quelques exemples illustrés de photos
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Studebaker Commander Coupé

Message : # 48531Message Gégé Demaring
ven. 31 janv. 2014 13:23

Bon, je vais aborder un sujet technique qui concerne au premier titre Eric, mais aussi Emile avec sa 'Président' et d'autres, non encore inscrits sur ce magnifique forum, comme Jean Pierre avec son coupé deluxe Champion 1955 ou encore éventuellement Marie Eve et sa coupé Champion Hard top 1955...

Je le fais ici, car sa concerne aussi tous les propriétaires de pièces de Citroën en Zamac Chromé (poignées de portes intérieures de DS, poignées de portes extérieurs de SM, de GS etc...)

Sur la Studebaker 1955, la calandre est un énorme appendice, chromé dans le prolongement du pare choc. Autant le pare choc et ses butoirs, en acier de 3 mm d'épaisseur, peut supporter les déchromages, dérouillages, ponçages et polissages successifs sans problème étant données l'épaisseur et la nature du métal, autant la calandre peut poser de problème...

Le Zamac est un alliage métallique qui vieillit mal. Des bulles se forment en vieillissant et viennent crever à la surface de l'objet, c'est inévitable. Plus la couche de chrome est mince, plus le phénomène est rapide.

Quand le Zamac est neuf,qu'il sort de fonderie, les atomes à la surface de l'objet sont relativement serrés les uns contre les autres par une espèce de 'peau'. Si on applique une couche de cuivre de quelques microns, puis du nickel et enfin du chrome, l'objet va tenir un certain temps, 10 ans, 20 ans ou plus en fonction des conditions auxquelles il est exposé (Humidité, acidité, frottements vont réduire cette durée...)

Quand le Zamac est vieux et abimé, il faut le déchromer. L'acide Chlorydrique pur, tamponné avec 10 % de formol était la solution utilisée par les chromeurs. Elle faisait disparaitre la couche de chrome aussi vite que de l'eau fait fondre un morceau de sucre. Pour enlever la couche de nickel, par contre il n'y a que l'abrasif et le ponçage, mais le métal est plus tendre que le chrome. Au passage le cuivre s'en va encore plus vite. On attaque alors le Zamac dans la masse et on enlève l'épaisseur ou se trouvent les trous et les bulles de surface, mais on fait disparaitre la 'peau' d'origine. Si on polit bien l'objet métallique est superbe et brillant, mais si on le regardait au microscope, sa surface ressemble à du gruyère... Si on mets du chrome 'décor' de quelques microns d'épaisseur sur cette surface, même avec un cuivrage et un nickelage intermédiaire, les bulles se reforment 10 fois plus vite qu'avant. En un an l'objet redevient comme une vieille éponge, c'est la raison pour laquelle les chromeurs refusent le plus souvent l'opération.

Il existe des alternatives:
1° solution) Après déchromage, ponçage et polissage minutieux, on fait un premier cuivrage. Puis on repoli l'objet avec force. Le cuivre est repoussé dans les pores de la surface en zamac. On recommence un 2° cuivrage et on repoli l'objet avec force. Çà complète l'opération précédente. On recommence ainsi au moins 3 ou ' fois puis on applique du nickel par électrolyse et on chrome. L'objet ainsi réparé retrouve une espérance de conservation de son bel aspect pour 10 ou 15 ans (au lieu des 20 d'origine ou de la seule année sans cuivrages et polissages successifs; C'est bien. Certains chromeurs acceptent de le faire, c'est nettement plus cher car il y a des heures de polissage (les plus chères) en plus.

2° solution) Au lieu de mettre une couche de chrome 'décor' de quelques microns on mets une couche de chrome 'industriel 20 fois plus épaisse. Il faut déchromer, polir puis sabler légèrement l'objet. Il devient uniformément mat, mais au moins la couche de chrome accroche. La couche de chrome épaisse va constituer un blindage externe très dur. Les bulles ne pourront plus se reformer. C'est garanti à vie. Mais il faut repolir le chrome dans l'épaisseur car l'objet, bien que chromé est mat. Et là on découvre que le chrome est plus dur que le zamac, le cuivre ou le nickel. Il faut 10 fois plus de temps pour polir le même objet. Autre inconvénient le prix du chromage ! Il faut fabriquer sur mesure un négatif de l'objet à chromer avec des electrodes régulièrement réparties et il faut envoyer 500 ampères de courant pendant des heures... Si vous trouver un chromeur qui accepte de faire ce travail à un tarif que vous serrez prêt à trouver 'acceptable' pour votre belle auto, donnez moi vite son adresse. J'ai fait faire ce genre de travail sur ma Hawk, sur les deux petites calandres latérales. Le chromeur m'a fait un superbe cadeau en ne me prenant que le prix du chromage d'un gros pare-choc et en me prévenant qu'il ne voulait plus me revoir, ni que je donne son adresse à aucun collectionneur d'automobiles (et encore je m'étais occupé du déchromage et du polissage préalable et c'est moi qui ai repassé des heures à repolir les objets finis.
Mais je vous donne quand même la recette car vous accepterez peut-être de passer des heures à amortir le moteur électrique de votre touret à polir (prévoir 800 à 1500 W de puissance minimum), vos feutres et vos kilos de pâte à polir (il existe un spécialiste en la matière qui vend du bon matériel sur internet: 'Polir malin') et vous retrouverez peut-être un chromeur prêt à faire une part de bénévolat pour une bonne cause...

3° solution) Poncer, boucher les trous au mastic, poncer et peindre... Si vous faites çà, je vous conseille d'envisager de le refaire tous les 2 ou 3 ans, car l'oxydation du zamac va se poursuivre et les trous ressortiront. Mais c'est vite fait et çà ne coûte pas cher. Par contre on n'a pas l'aspect métallique du chrome. Au mieux on obtient un gris métallisé vernis.

4° solution) Opérer de la même façon qu'en 3, mais remplacer la peinture par un revêtement en argent qui s'applique comme une peinture. Il y a eu des post à ce sujet précédemment dans Autodejavel. C'est superbe on a l'aspect du chrome. Si on fait la préparation soi même ce n'est pas cher. Mais je doute de la tenue dans le temps pour deux raisons: exposition aux chocs des gravillons sur la route derrière les autres autos, risques de rayures multiples, ressortie de la corrosion du zamac par en dessous.

5° solution) Opérer de la même façon qu'en 3 pour obtenir le contre moule d'une pièce à refabriquer en résine + fibre de verre. L'opération serait longue mais la refabrication d'un calandre en résine serait une solution définitive au problème de corrosion et de bulles du Zamac. Il y aurait en outre la solution de faire çà pour 4 ou 5 Studebaker qui en ont besoin afin d'abaisser les coûts. Une fois la calandre refabriquée on pourrait appliquer la peinture 'argent' si jolie et retrouver l'aspect du chrome neuf sans aucun soucis ultérieur de corrosion. Il ne resterait que le risque de griffures ou de gravillons...

Bon voilà, j'ai lancé le pavé. Cette solution serait applicable à n'importe quelle auto, mais les Stud' 1955 sont de loin parmi les plus concernés. Si quelqu'un a une idée de génie ou des commentaires utiles, surtout qu'il ne se prive pas, un forum c'est fait pour çà. ;)
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Répondre

Revenir à « Vous et vos autos : Présentez vous et montrez nous votre (vos) belle (s) américaine(s). »