STUDEBAKER Starliner V8 1954

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 643
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91231Message leaurent
lun. 30 avr. 2018 19:00

Ce matin, j'ai remplacé le ventilo 4 pales par un 7 à gros débit.
La semaine dernière, avec les premières T° avoisinant les 30 °C, la température montait à 95°C arrivé chez moi, moteur stoppé.
En roulant, je n'avais aucun souci, l'aiguille était au milieu, mais le fait de monter la colline, l'aiguille à 3/4, et le moteur au ralenti ne faisait pas baisser la température.
J'ai testé le 7 pales, pas de température estivale aujourd'hui, mais aucune chauffe en montant les collines autour chez moi, ça reste au milieu ou en-dessous. :P

Celui d'origine

Image
Hébergé par Imagesia.com

Le nouveau

Image
Hébergé par Imagesia.com

Image
Hébergé par Imagesia.com

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3732
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91244Message Gégé Demaring
lun. 30 avr. 2018 22:08

C'est vrai que' ce ventilateur asymétrique semble très efficace. J'ai découvert ce montage sur Milka.
En ce qui concerne les pneus, c'est le premier élément de la chaine du contact avec la route, et s'ils sont foireux ça sent vite. Normalement le dernier nombre indique la semaine et l'année de fabrication. Dans ton cas, on lit 353 . J'ai du mal à croire qu'ils datent de la 3° semaine de l'année 1953 :shock: , mais la 35° semaine de l'année 2003 semble plus vraisemblable... Dans tous les cas ce n'est pas très clair :?
Mais sur les photos de ta voiture on dirait des pneus à carcasse diagonales, à larges flans (et à flans blancs...) Je sais çà peut être trompeur... Mais en dehors des pneus à carcasse radiale point de salut !
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 643
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91256Message leaurent
mar. 1 mai 2018 11:58

Le décalage de la lame permet un fonctionnement extrêmement silencieux et procure un meilleur flux d'air à travers des radiateurs plus épais.
Dans mon cas, c'est un essai, je l'avais sous la main, je vais le remplacer par celui-ci qui me prendra moins de puissance moteur et devrait être suffisant pour l'amélioration du refroidissement du 4 pales d'origine.
flx-1080_w.jpg
Quand à la date de fabrication des pneus, d'après mes recherches. 3 chiffres serait une fabrication d'avant 2000.
Pas de triangle non-plus, donc pas des années 90.
Ce serait en théorie la 53 ième semaine de 1983 pour ces diagonal à flanc blanc
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 643
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91605Message leaurent
ven. 18 mai 2018 10:20

Arrivage du jour, merci à G.. ies and F.. ily pour le transport maritime à prix discount.
Ceux sont 5 kits Ignitor spécialement modifiés par Fairborn Studebaker de l'Ohio.
A celà, on y ajoute des bobines hautes performances (préconisé).
On obtient un allumage avec un meilleur rendement, meilleure combustion, et ne pas oublier de la fiabilité.

Image
Hébergé par Imagesia.com

J'ai du travail cet après midi

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 643
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91608Message leaurent
ven. 18 mai 2018 18:38

Et voilà le montage.
Vraiment nickel, même une vis qui devait être plus longue était fourni.
Pour + à la masse, c'est tout de même particulier : il faut relier la borne positive de la bobine à la masse de la voiture (par précaution, j'ai tiré un fil directement à la borne de la batterie).

Avant

Image
Hébergé par Imagesia.com

Après, bravo Phil HARRIS

Image
Hébergé par Imagesia.com

Une fois dans la voiture avec une bobine MSD

Image
Hébergé par Imagesia.com

Sur route, il me semble que la voiture a plus de puissance, en roulant à 90, je roulais avec une plume sur l'accélérateur :D
Elle monte plus vite dans les tours au démarrage, du coup je retrouve des chevaux absents.
De toute façon, le moteur a besoin de se dégommer, il s'améliore au fil des kilomètres.
Reste maintenant à optimiser l'avance optimale, j'étais à +7, j'ai mis + 8 avec ce kit, ce soir je l'ai mis à +9 au lieu de +4 en origine.


12cylindresenV
Ch'minot GTI'ste, administrateur du site
Messages : 12096
Inscription : mer. 5 mai 2010 23:47
Localisation : Ile de France

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91613Message 12cylindresenV
ven. 18 mai 2018 23:08

Pas mal ! 8-)
Fred le multicylindres...
Image
In boug fran, sé-t-in piès larzan.
A ceux qui sont francs, à ceux qui disent ce qu'ils pensent et agissent comme ils disent, on peut effectivement faire confiance.

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 643
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91757Message leaurent
mer. 23 mai 2018 20:45

Je profite de démonter les tambours arrières (toujours récalcitrant à sortir), avec le bon vieux arrache moyeux wilmonda pour Traction et le thermique.
Pour remplacer les gougeons, afin d'uniformiser le sens du filetage, un côté arrière de la voiture avait encore le sens opposé pour dévisser (l'avant avait été fait en début d'année)


Comme c'est le calvaire de sortir les tambours, j'ai révisé les cylindres de roues, un petit coup de honoir, graisse spécial frein et on remonte, puis passage au silicone restom.

Image
Hébergé par Imagesia.com

Les épingles des mâchoires sont remplacées, tout a été remonté dans le bon sens (une came était inversé, ainsi que l'entretoise entre les 2 mâchoires)

Image
Hébergé par Imagesia.com

Des gougeons tout neufs.

Image
Hébergé par Imagesia.com


12cylindresenV
Ch'minot GTI'ste, administrateur du site
Messages : 12096
Inscription : mer. 5 mai 2010 23:47
Localisation : Ile de France

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91759Message 12cylindresenV
mer. 23 mai 2018 21:23

Des tocs pour être précis ;)

C'est propre 8-)
Fred le multicylindres...
Image
In boug fran, sé-t-in piès larzan.
A ceux qui sont francs, à ceux qui disent ce qu'ils pensent et agissent comme ils disent, on peut effectivement faire confiance.

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 643
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91761Message leaurent
mer. 23 mai 2018 22:44

Non, pas des tocs.
Tu ne connais pas les tambours de Studebaker.
C'est indemontable, sur celle là, ils ont modifié le tambour afin de pouvoir accéder aux freins sans sortir le moyeux.
Normalement, ça passe une nuit sous tension, si pas de résultat, il faut chauffer au chalumeau, puis refaire le filetage de l'arbre car il aura gonflé.
Si je dois intervenir sur les tambours arrières, je préfère tout remettre à neuf pour ne plus y toucher durant 10 ans.


12cylindresenV
Ch'minot GTI'ste, administrateur du site
Messages : 12096
Inscription : mer. 5 mai 2010 23:47
Localisation : Ile de France

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91763Message 12cylindresenV
jeu. 24 mai 2018 04:25

Passés par derrière pour les bloquer, ou rivetés ou sertis sur la pièce, ça reste des tocs, que je connaisse la stud, le scooter de mon père ou pas :roll:

Une «vis» de roue, est un goujon. ;)

Et toc, oserais-je dire.. :lol:

:D
Fred le multicylindres...
Image
In boug fran, sé-t-in piès larzan.
A ceux qui sont francs, à ceux qui disent ce qu'ils pensent et agissent comme ils disent, on peut effectivement faire confiance.

Avatar de l’utilisateur

citro49
Gremlin officiel d'AdJ
Messages : 3706
Inscription : mar. 20 sept. 2011 12:46
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91775Message citro49
jeu. 24 mai 2018 09:08

12cylindresenV a écrit :
jeu. 24 mai 2018 04:25
Une «vis» de roue, est un goujon. ;)
Et un toc, c'est une marotte :mrgreen: :mrgreen: :arrow:
Image

Je suis un mélange d'anarchiste et de conservateur dans des proportions qui restent à déterminer

Avatar de l’utilisateur

ppds20
Le poète d'ADJ
Messages : 441
Inscription : jeu. 19 oct. 2017 19:55

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91790Message ppds20
jeu. 24 mai 2018 11:57

Eh bin,c'est pas simple ces tambours !!! en tout cas des bons freins c'est utile parfois ;) intéressant quand même d'apprendre,merci pour tes explications ;)
Comme un avion sans ailes .......

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3732
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91831Message Gégé Demaring
sam. 26 mai 2018 06:09

Les freins de Studebaker ont connu un énorme progrès en 1954 par rapport à ceux de 1953. Ils sont auto-centreurs et toute la surface de la garniture vient en contact énergique et uniforme avec le tambour. Quand on passe de la conduite d'une Stude de 1953 à celle d'un millésime 1954 (et après) la différence est énorme.
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

ppds20
Le poète d'ADJ
Messages : 441
Inscription : jeu. 19 oct. 2017 19:55

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91844Message ppds20
sam. 26 mai 2018 12:06

Merci Gégé pour ces précisions ;)
Comme un avion sans ailes .......

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 643
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91847Message leaurent
sam. 26 mai 2018 13:05

Pour palier au manque de mordant, il ne faut pas hésiter à remplacer les garnitures.
Celles de maintenant, sont bien plus performantes.
Un ensemble se négocie à 25€ (origine Chine), l'atelier poids lours qui me les regarnit 55€ juste pour un côté, donc 110€ au final contre 25€.
C'est comme les tambours, il faut les passer au tour.
Les freins sont importants, un jour mon père a pu éviter de faucher un cycliste du dimanche, il en a bloqué les roues et sans assistance avec sa vieille TD.

Répondre

Revenir à « Vous et vos autos : Présentez vous et montrez nous votre (vos) belle (s) américaine(s). »