STUDEBAKER Starliner V8 1954

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3732
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 89560Message Gégé Demaring
dim. 18 mars 2018 20:02

Si Olive envoie des espions observer nos travaux, on est mal ! :roll:
Rien ne sert de courir avec le permis à point


12cylindresenV
Ch'minot GTI'ste, administrateur du site
Messages : 12078
Inscription : mer. 5 mai 2010 23:47
Localisation : Ile de France

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 89562Message 12cylindresenV
dim. 18 mars 2018 20:12

Excellent Laurent, beau boulot.. :!:
Fred le multicylindres...
Image
In boug fran, sé-t-in piès larzan.
A ceux qui sont francs, à ceux qui disent ce qu'ils pensent et agissent comme ils disent, on peut effectivement faire confiance.

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 639
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90141Message leaurent
dim. 1 avr. 2018 18:13

Essai sur route cet aprem. Une cinquantaine de kilomètres autour de chez moi, pas mal de collines à monter.
Verdict
pneus trop gonflés, on a des routes de merde, complètement défoncées :evil:
Problème tenue de route résolu avec les 4 amortisseurs et les 8 silenblocs remplacés.
Reste que la voiture penche toujours d'un côté (d'après le mécano, par téléphone, ce serai un problème de lames de ressorts).
Problème de boite de vitesse automatique résolu, après réglage de la pression de commande (un bout de fer coïncé entre le frein à main et l'accélérateur d'une longueur de 37.8 cm, pour régler la position de la commande dessous ;))
J'ai affiné l'étude de ma bva, en fait, celle-ci est une DG200 de Borg and Warner, qui ne possède que 2 vitesses.
La première n'opère qu'en mode L.
En mode D : c'est la seconde qui opère, au démarrage le convertisseur patine énormément jusqu'à 20 km/h, puis accroche, pour se bloquer en prise directe vers 85 km/h.
Je l'ai monté au de-là, je n'ai pas entendu de "klonc" , mais en lâchant l'accélérateur, il m'a bien semblé que le moteur était en prise (j'avais du frein moteur).
En mode kick-down, on peut faire patiner le convertisseur jusqu'à 50 km/h, afin de relancer la voiture.
L'histoire des côtes qu'elle monte comme une 2 cv, vient qu'il faut soit arriver lancer pour les gravir à 80 km/h, soit patienter que le moteur prenne son régime tout doucement, un peu de kick-down jusqu'à 30 km/h pour relancer du régime moteur (à 20 km/h le convertisseur ne patine plus) et patienter qu'elle prenne de la vitesse à son rythme.
Les DG 200-M et DG250-M, le "M" fait toute la différence, celà signifie qu'elles ont une première en position D, date de mise en fabrication à partir de 1954.
Ces versions sont la base de la bva Ford sorti en 56.

La pompe à essence perd de l'efficacité à chaud (de l'air rentre dans la cuve comme si elle aspirait de l'air dans le réservoir) la membrane a du trop sécher. Ma pompe électrique prend le relai en attendant, la future commande de pièces pour un kit de réparation.


Ici beau temps avec les Pyrénées en décor
studstarlinerv854.1(1).jpg
studstarlinerv854.2(1).jpg
studstarlinerv854.3(1).jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur

jpnouet
Docteur Ma boule
Messages : 6176
Inscription : jeu. 6 mai 2010 00:12
Localisation : 100 m du périph
Contact :

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90142Message jpnouet
dim. 1 avr. 2018 18:50

Elle est plus jolie sans butoir de pare-chocs, avec un seul elle semble avoir perdu une dent.
JPN

Plus un citron est pressé, plus il se dépêche...

Avatar de l’utilisateur

Stud5432
Bicylindre poussif.
Messages : 40
Inscription : jeu. 1 mars 2018 18:55

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90146Message Stud5432
dim. 1 avr. 2018 19:39

Bravo pour cette restauration !

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 639
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90150Message leaurent
dim. 1 avr. 2018 20:44

jpnouet a écrit :
dim. 1 avr. 2018 18:50
Elle est plus jolie sans butoir de pare-chocs, avec un seul elle semble avoir perdu une dent.
Non Docteur, comme elle est en mode essai sur route. C'est au cas où, pour visser un anneau de remorquage. :lol:
Il n'y a rien pour attrapper ces voitures par dessous, sans abîmer le spolier. :roll:

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 639
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90151Message leaurent
dim. 1 avr. 2018 20:49

Stud5432 a écrit :
dim. 1 avr. 2018 19:39
Bravo pour cette restauration !
Merci, mais elle n'est pas du tout fini.

Avatar de l’utilisateur

Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3732
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90161Message Gégé Demaring
dim. 1 avr. 2018 22:58

Elle n'est pas finie mais fonctionne de moins en moins mal. Tu tiens le bon bout !
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 639
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90167Message leaurent
lun. 2 avr. 2018 08:59

Elle fonctionne parfaitement, juste que cette boite auto est une belle merde.
Elle reprend la logique d'une mobylette, un rapport unique qui est exploité de 0 km/h à 150.
Tant que le moteur n'est pas au régime dans les montées, c'est une 2 ch.
En revanche, je ne sais pas si celà vient de mon insonorisant de plancher, mais elle est silencieuse.
Au niveau mécanique, il me reste à reviser la pompe à essence, changer les lames de ressorts, monter l'allumage électronique, affiner le réglage des soupapes.
Le gros, c'est en carrosserie, la malle (gratter le blaxon cache misère) , et peinture complète.

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 639
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90214Message leaurent
lun. 2 avr. 2018 22:16

Essai routier cet après-midi avec mon ami mécano qui ne l'avait pas revu depuis décembre.
Pied au plancher, position L (mode montagne) , la vrai première vitesse, j'ai arrêté à 50 km/h (j'ai pas de compte tours), mais j'étais à fond.
ça démarre fort, nickel pour faire croire à une muscle car :P
Pied au plancher position D, ça monte à 80 km/h avant de passer sur le rapport supérieur.
En position D, ce qui fait office de première, serait à mon avis le deuxième rapport (c'est mou), en conduite normale, le dernier rapport (blocage du convertisseur) s'enclenche entre 20 et 40 km/h, qui serait en comparaison la quatrième.

Verdict du mécano, cette boîte auto est conçue pour du plat ou de grande montée, du moment où elle est lancée, c'est une routière pour les routes américaines.
Dommage, le moteur va bien.
Quand je suis à 80 km/h, c'est le régime où j'ai le couple.
Il a été impressionné du silence, on entend pas le moteur.
Ça méthode pour la secouer, c'est demarrage en postion L, pied au plancher, puis passage sur le D, comme ça j'ai 3 vitesses ;). Et 30 litres au 100.
D'ailleurs, le prochain plein sera au E85, cette voiture tournait à l'ordinaire à l'époque, le carbu a été refait avec un kit de réparation prévu pour l'éthanol.

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 639
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90593Message leaurent
mer. 11 avr. 2018 19:17

Train Avant effectué aujourd'hui.
Ce n'est pas parfait côté droit, j'ai 1° en trop de chasse.
Pour le reste, tout est bon, mon volant est centré, j'ai bien le rayon de braquage identique.

Image
Hébergé par Imagesia.com

La voiture a récupéré un volant provenant du canada et réparé par un passionné qui habite à 20 km de chez moi. Un travail irréprochable.
Ce volant avait quelques fissures.

Image
Hébergé par Imagesia.com


Image
Hébergé par Imagesia.com

Voilà, un fois peint, et monté. Il n'y a plus de fissures. Il aurait été plus endommagé, il aurait fait un moule.

Image
Hébergé par Imagesia.com

Avatar de l’utilisateur

Stud5432
Bicylindre poussif.
Messages : 40
Inscription : jeu. 1 mars 2018 18:55

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90614Message Stud5432
jeu. 12 avr. 2018 08:58

Super le volant ! Je serai intéressé par l'adresse de cette personne !

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 639
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90661Message leaurent
jeu. 12 avr. 2018 18:37

Aucun problème, c'est son loisir.
De plus, j'ai mon vieux volant pour faire rouler la belge, durant la remise à neuf.

Avatar de l’utilisateur

Stud5432
Bicylindre poussif.
Messages : 40
Inscription : jeu. 1 mars 2018 18:55

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 90690Message Stud5432
ven. 13 avr. 2018 10:12

Ok, merci !

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
leaurent
Six en ligne onctueux
Messages : 639
Inscription : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: STUDEBAKER Starliner V8 1954

Message : # 91138Message leaurent
sam. 28 avr. 2018 16:43

Un indice pour mes problèmes de tenues de routes.
Je ne suis même pas certain qu'ils soient de 1983

Image
Hébergé par Imagesia.com

Répondre

Revenir à « Vous et vos autos : Présentez vous et montrez nous votre (vos) belle (s) américaine(s). »