A la rencontre de 3° types éventuels...

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63750Message Gégé Demaring
mer. 29 juil. 2015 06:55

Nous partîmes à 120, mais par un prompt inconfort,
Nous n'étions plus qu'à 20 en arrivant au Port...

Par ce pluvieux dimanche matin de juillet,
Notre première étape s'arrêta à Port Boulet...

Un ralenti impeccable, mais à la moindre accélération le moteur s'arrêtait avec un compte tour qui tombait à zéro :cry:

Je me suis dit, c'est sur, c'est l'allumage! Mais était ce mon petit compte tours électronique qui mettait tout en court circuit au delà de 1500 t/mn ou bien des caprices de la bobine à ballast ou encore le condensateur qui avait lâché ? J'ai déjà été confronté à des pannes de condensateur et à chaque fois le moteur ratatouillait même au ralenti, alors que là j'ai commencé par ne plus pouvoir dépasser le 120 km/h puis le 100, puis le 80, puis le 60, puis le 30 puis le 10 et enfin tout c'est arrêté. J'ai donc procédé ainsi:

- J'ai débranché le compte tour ==> toujours en panne.
- J' ai court-circuité le ballast de la bobine/ elle a démarré, mais s'est mise à ratatouiller.
- J'ai ouvert la tête d'allumeur pour essayer de voir si j'avais une belle étincelle aux vis platinées et quand j'ai mis le contact çà s'est mis à fumer au niveau de l'allumeur et j'ai tout débranché.

Fifi est arrivé, tel Zorro (j'étais en panne à 2 km de chez lui) et on a essayé une autre bobine. Çà ratatouillait sérieusement avec des symptômes de condensateur grillé ! Alors on a démonté l'allumeur:

Image

Le fil de liaison avec les vis platinées, dans l'allumeur avait fondu !

On a donc remplacé le fil, mis un condensateur neuf, vérifié les vis platinés, remonté l'allumeur et calé l'allumage... Et elle refusait de démarrer :!: Puis j'ai aperçu le doigt d'allumeur oublié sur la batterie :roll: On l'a remis en place et elle est partie au 1/4 de tour.

Mais nous avions perdu 4 h sur l'horaire de départ :oops: Donc Fifi est allé chercher Stude 37 à Cormery pendant que je fonçais du côté de Meung sur Loire, retrouver 3 autres membres de l'Amicale avec qui nous devions déjeuner. Nous sommes arrivés à 14 h et avons attaqué l'entrée pendant qu'ils en était au café. Mais nous avions réussi à rattraper presque 2 h sur le programme...
Image
Rien ne sert de courir avec le permis à point


12cylindresenV
Ch'minot GTI'ste, administrateur du site
Messages : 11979
Inscription : mer. 5 mai 2010 23:47
Localisation : Ile de France

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63751Message 12cylindresenV
mer. 29 juil. 2015 07:15

Eh ben...!! ;)
Fred le multicylindres...
Image
In boug fran, sé-t-in piès larzan.
A ceux qui sont francs, à ceux qui disent ce qu'ils pensent et agissent comme ils disent, on peut effectivement faire confiance.


marcc
rare comme un V8 22CV
Messages : 3098
Inscription : lun. 8 juil. 2013 01:42

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63752Message marcc
mer. 29 juil. 2015 11:20

Arrivé à bon port donc !! comme quoi en ancienne on finit toujours par se débrouiller ! :) c'est pas comme avec ces me...des modernes bourrées d'électronique ;)

Tiens ça me rappelle une panne similaire , ma 504 Ti hoquetait à bas régime et marchait moyennement. Pendant 2 ans j'ai cherché, refait l'allumage, fils de bougie, bobine, démonté re-reglé la pompe à injection.... quand on connait la kugelfischer à dépression... on s'arrache les cheveux :evil: puis un jours OUT ! plus rien !!plus d'allumage en sortie d'un rond point , et forcément à 23h30 en rentrant d'une petite bouffe avec un pote :cry: ...... 4km à pied pour rentrer chez moi ( 3 km à pied ça useeuuu ! ça useuuu les souliers ! 4km à pied ça useuuu....... :lol: :lol: les anciens vont comprendre)

le lendemain je démonte tout l'allumeur ..... le précédent proprio avait du déjà tomber en panne, le tout petit ressort situé sous le charbon d'une précédente tête de delco était tombé sous les masselottes d'avance centrifuge, de temps en temps il faisait masse et provoquait mes à coup. Là il s'était bloqué entre le corps de l'allumeur et le fil d'alimentation --> court-circuit et voiture en carafe .

Gégé essaie donc de savoir pourquoi le fil d'alimentation de ton delco à fondu .... c'est le signe d'un court-circuit n'aurais tu pas quelque chose comme moi qui fait contact anormalement ??

Avatar de l’utilisateur

Eric-60
rare comme un V8 22CV
Messages : 2380
Inscription : sam. 24 mars 2012 21:55
Localisation : OISE (60400)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63762Message Eric-60
jeu. 30 juil. 2015 05:40

Et tout ça habillé de blanc et sans se salir ... :o ... Bonne route ... ;)
Il n'est de nouveau que ce qui a été oublié ....
Dsuper Option5-72 en travaux ... EX Dspécial-72 (démantelé en 2015. sniff)... P60Ranch-60 et Vespa Acma-58 en attente...

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63774Message Gégé Demaring
dim. 2 août 2015 08:46

Bon ma panne mérite des précisions...
J'ai grillé deux condensateurs sur l'Avanti. Un après 1000 km de son montage en neuf et l'autre après 100 km seulement. C'est pourquoi j'ai monté un petit module d'allumage électronique sous le tableau de bord relié par deux fils aux connexions prévues pour le condensateur, sur cette Studebaker là. Les puristes partisans du respect absolu de l'origine hurleront, mais avec les re-fabrications merdiques actuelles on est en permanence à la merci d'une panne sérieuse d'allumage, de préférence la nuit, sous la pluie (et sans musique de Chet Baker ni Vanessa Paradis ;) ) et sur une autoroute bondée avec des fous du volant... Donc le respect absolu de l'origine c'est malheureusement bon pour les sorties du dimanche sur route secondaires par beau temps pour des balades de 80 km... Ce n'est pas pour ceux qui partent pour des balades de 1500 ou 2000 km à travers les routes d'Europe dans la circulation actuelle., et c'est dommage !

Quand j'ai refait mon allumage de Hawk, il y a maintenant 20 000 km, j'avais monté ce qui me semblait être un condensateur de vieux stock d'origine. Je me croyais tranquille, car j'ai vu mon père parcourir 90 000 km avec sa Studebaker sans avoir de panne de condensateur et se trouver immobilisé sur la route. Il avait du changer les vis platinées 2 ou 3 fois sur ce kilométrage là et le condensateur en même temps, et à chaque fois à titre préventif. J'ai regardé l'allure de mes vis platinées 2 jours avant de partir. Comme elles étaient encore bien, je me suis dit que le condensateur devait être bien aussi... Les deux pannes de condensateur que j'ai connu sur l'Avanti m'avaient donné les mêmes symptômes: le moteur cafouillait à tous les régimes et la voiture ne pouvait pas dépasser 10 km/h. Quand la Hawk s'est mise à ne plus dépasser le 100 km/h avec une totale coupure d'allumage et tourner bien rond à plus faible vitesse, je me suis dit que çà ne ressemblait pas à une panne de condensateur. Je me suis dit, c'est peut-être la bobine (je n'avais encore jamais eu de panne de bobine...).
Ma bobine est une bobine à ballast, mais le branchement pour court-circuiter le ballast quand on actionne le démarreur n'est pas branché. La voiture ne voulait plus démarrer. Pour en avoir le cœur net, j'ai essayé de la brancher en direct, sans passer par le ballast, au moins le temps de regarder si j'avais une étincelle en actionnant les vis platinées avec les doigts, avec la tête d'allumeur et le doigt enlevé, et c'est là que çà s'est mis à fumer... Avec Fifi, on a carrément enlevé l'allumeur et constaté que j'avais fait fondre l'isolant. on a donc remplacé complètement le petit fil.
J'ai donc supposé la chronologie suivante :
- Ma bobine fait des siennes et m'empêche de faire monter mon moteur en régime.
- Je supprime temporairement le ballast, j'augmente tellement l'intensité du courant qui passe dans le circuit (surtout avec une bobine à moitié grillée, et une résistance interne diminuée...) que je fais fondre le fil dans l'allumeur et que je grille le condensateur (après qu'on ait réussi à la remettre en route, elle cafouillait bien comme avec un condensateur grillé)
- Je change la bobine, je remplace le fil à l'isolant fondu, je remplace le condensateur, je règle l'écartement des vis, je cale l'allumage sur le cylindre n°1 avec le repère sur la poulie en bout de vilebrequin et elle repart au 1/4 de tour en tournant comme une horloge.

Mais la suite de notre balade devait me prouver que j'avais tort ... :? (bon on a quand même fini par boucler 1750 km sans réel ennui...)
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63775Message Gégé Demaring
dim. 2 août 2015 09:21

On ne va pas parler que de pannes...

Voilà la suite du reportage:

Nous sommes allés nous recueillir dans un sanctuaire Studebaker :?

Voilà une Granturimo 63 avec un antivol efficace:
Image

Un six cylindres qui ne fuit plus la moindre goutte d'huile:
Image

Une Flight Hawk française et une Granturismo belge se tiennent compagnie:
Image

Le plancher de cette Power Hawk respire la santé:
Image

Le vérin de direction assistée de cette Granturismo V 8 ne fuit pas l'huile non plus:
Image

Les Studebaker sont comme les éléphants, elles se cachent pour mourir :(


Heureusement notre voyage ne s'est pas arrêté là...
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Les IDéalistes
Y'a plus rien après 57! na!
Messages : 2865
Inscription : mer. 12 mai 2010 20:26
Localisation : Perdu au milieu de la Vendée

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63776Message Les IDéalistes
dim. 2 août 2015 12:44

Joli sanctuaire !

Rien à récupérer ?

Bonne fin de voyage

@+
Isa, Arno, Théo & Thierry

DS 1957
ID Export PO 1961
CX Athéna 1981
R4 GTL 1984 (zut pas Citroen...)
VW Golf GL 1984 (zur pas Citroen non plus...)

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63777Message Gégé Demaring
dim. 2 août 2015 12:49

Si, plein de choses... Mais uniquement quand c'est nécessaire et c'est au prix un peu fort si c'est rare et qu'on en a besoin... :( Mais il n'y a pas de transport ni de douane ni de TVA...
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63778Message Gégé Demaring
dim. 2 août 2015 13:08

27 juillet: Nos reprenons la route à travers la Beauce...
Image

Et nous nous retrouvons entre copains dans la région parisienne, chez un homme de goût...
Image
Image
Image
Image
Image

Après un excellent déjeuner chinois nous reprenons la route vers le nord-est
Image
Et nous arrivons pour la soirée dans un charmant petit hôtel sur les bords de la Meuse:
Image
Image
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63781Message Gégé Demaring
dim. 2 août 2015 14:39

28 juillet 2015:

Nous nous sommes donné rendez-vous dans Charleville-Mézières pour déjeuner...

Nous retrouvons de vieilles connaissances, René et Fokje venus de Hollande avec leur Flight Hawk, Christophe venu de Nancy avec sa Granturismo 63...

Image

... Gerald venu de Bruxelles avec sa Champion Sedan de 1955...
Image

Et nous faisons connaissance avec Hugues; venu de Fosse la Ville (Belgique) en coccinelle cabriolet parce que ses deux Studebaker sont en révision...

Image

Le plus cocasse de notre rencontre c'est que j'ai tout organisé "au pif" par internet dans ce coin là et que l'amie de Hugues habite Charleville Mézières qu'elle connait très bien. La visite guidée de la ville se fera donc avec elle et non avec le guide officiel de la mairie comme je l'avais initialement programmé (sans réservation heureusement...).

Ensuite nous gagnons Sedan par le chemin des écoliers pour récupérer les chambres d'hôtel et nous allons diner dans une taverne. Les activités nocturnes du quartier étant limitées, nous finirons dans une chambre à l'hôtel devant une bouteille de 'trouspinette', sortie du coffre de ma Stud'.
Image
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63790Message Gégé Demaring
lun. 3 août 2015 09:20

28 juillet 2015.

Paul et son épouse nous rejoignent à l'auberge depuis le sud de Bruxelles, mais pas en Avanti, contrairement à ce que j'espérais (Madame craint les pannes et la voiture sort de remise en route...).
Nous partons en convoi pour une balade jusqu'à Bouillon (Belgique) puis un circuit dans la vallée de la Semois...
Image

" Le plat pays de Jacques Brel... :shock: "
Image

Image

Image

Image

Image
Rien ne sert de courir avec le permis à point


marcc
rare comme un V8 22CV
Messages : 3098
Inscription : lun. 8 juil. 2013 01:42

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 63796Message marcc
lun. 3 août 2015 18:56

Jolie Ballade :)

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 65411Message Gégé Demaring
mer. 14 oct. 2015 22:28

Bon on a prévu une petite rencontre au pied levé, entre Mazé et Vivy le dimanche 18 octobre, une sorte de répétition pour la rencontre franco américaine du 24 -25 octobre (aussi bien pour ceux qui sautent sur toutes les occasions que pour ceux qui ne pourront venir le 24)

Je sais c'est de la dernière minute, :? mais il y a parfois des occasions qui se présentent toutes seules...


On attend la visite:
- d'un couple à bord cabriolet Studebaker Champion 1950 venu exprès de Biarritz
- d'un courageux qui restaure une berline Studebaker Commander 1956
qui devraient se réunir autour de Gégé et Fifi et des 5 Stud' déjà sous le même toit du côté de Saumur...

Il y aura peut-être aussi un autre coupé Studebaker éventuellement acheté demain.

Si cela intéresse des autodejaveliens locaux ??? Rendez-vous prévu à Mazé à 10 h, puis à Vivy à 10 h 30 pour séance photos et essais comparatifs. Après on se fait un repas champêtre.

Contactez moi en MP si çà vous tente

-
Rien ne sert de courir avec le permis à point

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3731
Inscription : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 65527Message Gégé Demaring
lun. 19 oct. 2015 13:01

Mais qu'est ce qu'elle peut bien photographier en ce beau dimanche matin ?

Image

Pendant ce temps, il y en a qui regardent si la Trabie n'a pas perdu un boulon dans l'herbe... :? Il faut dire que les voitures suiveuses devaient s'accrocher pour ne pas se faire larguer en venant ici ;)

Image

Le motif de cette rencontre, le voilà:

Image

Image
(au passage, vous remarquerez les deux premières lettres de l'immatriculation du cabriolet Bullet Nose). Le théorème de Gégé continue de se vérifier, d'autant qu'Eric, le propriétaire de ce cabriolet bleu, vient de réaliser qu'il avait aussi un Citroën type H :o

C'est un bien belle auto, très agréable à conduire (c'est la 14° Studebaker dont je prends le volant, je ne voulais pas rester trop longtemps sur les impressions laissées par la 13°il y a tout juste quelques jours) Toute en rondeur, aucun bruit suspect, pas de jeu nulle part, une bonne tenue de route et de bons freins...
Il faudra juste reprendre le réglage du parallélisme et revoir la course de la pédale d'embrayage. Et surtout elle est magnifique.
Image

Image

9 = elle est de 1950, G = c'est une Champion 6 cylindres, S2 = c'est un cabriolet 5876= c'est la 5876° fabriquée cette année là sur un total de 9362 cabriolet Champion en finition Regal. Il ne faut pas oublier que 1950 est l'année ou Studebaker a fabriqué le plus grand nombre de voiture durant toute son existence.

Image

Image


On inspecte la belle de partout. Il faut dire qu'elle a déjà beaucoup roulé cet été et qu'elle a un long trajet de 614 km à faire pour rentrer à Biarritz.
Je conseille à Eric d'être vigilant et de surveiller l'état de la petite durite qui relie le bloc moteur à la jauge de pression d'huile au tableau de bord. En cas de rupture, l'huile se répand rapidement dans le compartiment moteur et on risque vite de tout casser si on détecte pas la chute de pression soudaine au manomètre. C'est le genre de pièce qu'il faut prévoir dans sa mallette de secours de première urgence avec quelques pièces d'allumage si on veut voyager loin en toute sérénité avec un véhicule de plus de 60 ans :?

Image
Image

On décide donc de laisser l'auto dans la région le temps de recevoir une nouvelle durite et je vais en profiter pour en commander 2 autres d'avance, un pour moi et une pour le stock de pièces du club...
Rien ne sert de courir avec le permis à point


marcc
rare comme un V8 22CV
Messages : 3098
Inscription : lun. 8 juil. 2013 01:42

Re: A la rencontre de 3° types éventuels...

Message : # 65531Message marcc
lun. 19 oct. 2015 13:50

Aie vous êtes en carafe alors ???

vous n'avez pas pu réparer hier ? la durite n'était pas la bonne ?

A ce propos merci à tous pour ce sympathique Dimanche passé en votre compagnie :) et merci aussi à Odette pour l’accueil et l'excellent déjeuner :)

Répondre

Revenir à « Reportages sur vos sorties en STUDEBAKER. »