Les 720 heures de la Stude

Nous traiterons ici de la remise en état d'un véhicule dans son ensemble.

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar Citrobill » Dim 7 Jan 2018 14:46

Superbe 8-) !
Citroennement

William
www.eurosmclub.net
Avatar de l’utilisateur
Citrobill
Six en ligne onctueux
 
Messages: 791
Enregistré le: Sam 5 Oct 2013 14:59

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar Gégé Demaring » Sam 20 Jan 2018 11:45

Bon, on attaque de nouveau des chantiers qui se voient, après des heures d'ajustement de position de colonne de direction, de contacts électriques divers, de serrure de coffre (attention le système est très con, contrairement à celui de la Hawk 1956, si on laisse les clés à l'intérieur et qu'on ferme le coffre, il vaut mieux avoir des doubles, sinon il faut casser la serrure :( ) et les pièces fournies par les US ne correspondent pas toujours à mon montage... Mais là je soupçonne un bidouillage survenu il y a 30 ou 40 ans peut-être justement après avoir du casser la serrure :?
Le bon gros chantier qui se voit consiste à mettre le moteur dans la caisse, çà va encore dégager de la place dans le garage.

L'idéal pour faire ce travail est de disposer d'un pont, d'une chèvre et d'un vérin de fosse:
On commence par présenter le berlingot en face de l'auto, dans son support spécial (sans ce support, on déforme le carter d'huile en tôle si le moteur appuis dessus et après on a éventuellement des bielles qui viennent taper dedans et donner des symptômes de moteur bloqué, ce qui est fréquent sur les Studebaker bricolées par des amateurs qui travaillent sans document).
Ensuite on passe des sangles sous le moteur pour le levage. Le manuel dit d'utiliser un crochet retenu par un boulon central de la culasse, mais cette manœuvre (limite...) est prévue pour un moteur nu sans le moindre accessoire (et là j'ai déjà vu des filetages dans le bloc déformés par les contraintes mécaniques imposées par un poids excessif)
Image
Ensuite il faut braquer les roues à fond à gauche, pour que la timonerie de direction ne gène pas le passage du carter moteur.
Le pont n'est pas absolument indispensable pour remettre un moteur en place, mais il va grandement faciliter l'accès aux boulons de fixation du moteur par en dessous ;)
Si on a un pont, il faut bien entendu le mettre au niveau le plus bas, mais assez haut pour que les roues de la chèvre glissent dessous.
Il faut aussi que les sangles de soulèvement du moteur soient réglées pour lui donner une légère inclinaison vers l'arrière de la voiture (8 à 10 degrés) afin qu'il s'engage sous le tunnel de transmission si on le monte avec la cloche d'embrayage en place. C'est plus commode de le monter ainsi, car c'est le dessous de la cloche d'embrayage qui va servir d'appui sur la traverse du châssis pour le support arrière du moteur:
Image
Il n'y a plus qu' à glisser la chèvre sous la voiture pour engager le moteur puis descendre très doucement le bras de la chèvre. Il est préférable d'être deux, un qui surveille qu'on ne cogne dans rien par le dessus et qui guide la descente à la main, pendant que l'autre surveille la progression par le dessous, tout en manœuvrant le vérin de la chèvre.
Un 6 cylindre ou un V8 Studebaker, tout en fonte d'acier, ne se manœuvrent pas aussi légèrement qu'un moteur de 2 CV Citroën ;)

Après c'est très simple, il y a deux silent-blocs 'moyen' à boulonner à l'avant du moteur et un gros très large avec deux boulons sur la traverse arrière (ce sont les pièces neuves que j'ai facilement dénichées). La fixation arrière était variable selon les carrosseries et les millésimes: deux petits silent-blocs ronds pour les berlines de 1959, un moyen pour les coupés Lark, un large pour les Hawk (La manie de changer des trucs inutilement ne date pas d'hier chez les constructeurs !) mais la traverse d'origine de cette berline comprend suffisamment de trous de fixation pour permettre le montage de tous les types de silent-blocs entre la traverse du châssis et la cloche d'embrayage.
C'est au moment de la fixation du silent-bloc arrière que le vérin de fosse peut s'avérer utile pour soulever l'arrière du moteur afin de faciliter sa bonne mise en place et le serrage au couple des 4 boulons de fixation: 11 m kg pour les boulons sur la coche d'embrayage et 5 à 6 mkg pour les boulons sur la traverse.

Un fois que le moteur est boulonné à sa place, on peut commencer à rebrancher la tringlerie d'accélérateur, toutes les connections électriques, les durites de chauffage et tout ce qu'il peut y avoir autour d'un moteur. Ça fait plaisir de la voir comme çà, mais on est pas au bout de nos peines...
Image
On va attaquer une phase de réglages divers et c'est là qu'on va découvrir les dernières petites pièces manquantes et celles qui restent et dont on se passe. Quand on reconstruit une auto aussi rare démontée par un tiers il y a plus de 25 ans, il faut s'y attendre :roll:
Le ventilateur a quand même une gueule bizarre avec ses pales décalées (pour diminuer le bruit de la ventilation ? pour augmenter l'efficacité aérodynamique ? pour faire parler les clients et les garagistes ?...) Studebaker avait vraiment en commun avec Citroën une prédilection pour les choix techniques farfelus :roll: :lol: :lol: :lol: Ce ventilateur à 5 pales est une option de l'époque pour une ventilation renforcée. Le ventilateur standard était à 4 pales.
Le choix de la couleur, c'est pour ne pas voir le sang si on se prends les mains dedans en marche. Les moteurs des années 30 jusqu'à 1955 étaient bien vert olive, de la couleur de l'huile moteur américaine, pour moins remarquer les fuites ;)
Rien ne sert de courir avec le permis à point
Avatar de l’utilisateur
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
 
Messages: 3566
Enregistré le: Mar 16 Oct 2012 13:59
Localisation: Puy de Dôme (Limagne)

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar leaurent » Sam 20 Jan 2018 15:16

C'est de la triche, moi je les montes avec le masque avant en place. :lol:
Génial, le 6 cyl va bientôt démarrer.
Je te confirme que le 5 pales est plus performant et plus silencieux, le fabricant flex a lite en fait la pub.
Comme ça, tu pourras rouler avec la galerie sur le toit et la caravane derrière :P
Je pense que Milka approche des 100 dernières heures.
Avatar de l’utilisateur
leaurent
Six en ligne onctueux
 
Messages: 349
Enregistré le: Mar 25 Nov 2014 18:14

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar Les IDéalistes » Dim 21 Jan 2018 15:31

Gégé Demaring a écrit:Ensuite il faut braquer les roues à fond à gauche, pour que la timonerie de direction ne gène pas le passage du carter moteur.

Image


Fatigué tu dois être Gérard...

les roues sont braquées vers la droite 8-) !

Bon courage pour les 100 dernières heures, elle va rouler celle-là.

@+
Isa, Arno, Théo & Thierry

DS 1957
ID Export PO 1961
CX Athéna 1981
R4 GTL 1984 (zut pas Citroen...)
VW Golf GL 1984 (zur pas Citroen non plus...)
Avatar de l’utilisateur
Les IDéalistes
Y'a plus rien après 57! na!
 
Messages: 2818
Enregistré le: Mer 12 Mai 2010 20:26
Localisation: Perdu au milieu de la Vendée

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar Gégé Demaring » Dim 21 Jan 2018 18:21

Damned ! Je suis comme notre président je me mélange les pinceaux entre la gauche et la droite :?
Oui je suis crevé... Trop de choses en route...
Rien ne sert de courir avec le permis à point
Avatar de l’utilisateur
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
 
Messages: 3566
Enregistré le: Mar 16 Oct 2012 13:59
Localisation: Puy de Dôme (Limagne)

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar jpnouet » Dim 21 Jan 2018 18:53

Alloesthésie.

Mais on avait compris que c'était de l'autre gauche dont tu parlais.

Sinon, un humoriste a dit que macron est une couleur qui se marie avec tout.
JPN

Plus un citron est pressé, plus il se dépêche...
Avatar de l’utilisateur
jpnouet
Docteur Ma boule
 
Messages: 5842
Enregistré le: Jeu 6 Mai 2010 00:12
Localisation: 100 m du périph

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar Gégé Demaring » Dim 4 Fév 2018 02:02

Ça avance de plus en plus lentement !
Je perds un temps fou à reconstituer le puzzle et à trier les dernières pièces en trop ou qui manquent.
Toujours l'ordre de remontage à découvrir et les les pièces intermédiaires à re-démonter. Les biellettes de commande de la boite par exemple, j'en avais 6 différentes mais il n'en faut que 2 à accoupler au bon petit levier de commande, un court et un long, à monter devant ou bien derrière, à gauche ou à droite... Et après il faut régler la course... Il y a 10 cm de jeu possible sur le pas de vis :( ... heureusement Nanard est venu m'aider et avec lui dans la voiture en haut du pont qui essayait de passer les vitesses, et moi en dessous qui essayait de suivre les mouvements et les réglages à effectuer çà finit par se faire. Mais c'est un truc rigoureusement irréalisable seul. Au final après quelques heures, çà finit par être impeccable
Une fois que j'ai eu monté les avertisseurs, il y en a un qui est complètement cuit et l'autre fonctionne sans arrêt parce que la mise à la masse sur le volant est mal montée. Je recommence tout et j'attends un avertisseur 'ton aigu' de Chevrolet 1957 neuf venant des USA. Ceux de Studebaker sont introuvables (planqué dessous personne n'y verra rien).
Les ressorts avant ne sont pas les bons, je vais recommencer le train avant. La voiture reste en butée en haut même avec le moteur et la boite dans la voiture; heureusement j'en ai d'autres et je suis certain qu'ils vont aller. C'est la bonne référence qui est gravée dessus, je n'avais pas fait gaffe en remontant les autres...
Ce soir j'ai essayé de monter la ligne d'échappement. Il y a un tube qui est un tube récupéré sur une autre Stud' . Il est neuf mais les coudes ne sont pas les bons. Le pot ne se place pas là ou il doit. Je vais devoir découper les tubes et rabouter avec les bons angles :( :( :(
Et pour terminer, dans ma grande caisse de boulons à pas américain, il m'en manque 1 ou 2 (les derniers, forcément) je vais devoir en acheter 50 :( :( :(
J'ai revu les hauteurs de caisse. Maintenant que presque tout est assemblé, la voiture était trop haute du cul, à cause d'une cale rajoutée sous les meilleures lames de ressort que j'avais. Je m'étais dit, c'est pas con car presque toutes nos Stud ont le cul au raz de la route à cause des ressorts fatigués. Mais là c'était inutile et idiot. On ne pouvait rien voir tant que le châssis était sans la carrosserie complète posée dessus :( :( :(
Il faut vraiment être fou pour attaquer un chantier pareil.
Mais çà ressemble de plus en plus à une auto
Image
Rien ne sert de courir avec le permis à point
Avatar de l’utilisateur
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
 
Messages: 3566
Enregistré le: Mar 16 Oct 2012 13:59
Localisation: Puy de Dôme (Limagne)

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar leaurent » Dim 4 Fév 2018 10:17

et j'attends un avertisseur 'ton aigu' de Chevrolet 1957 neuf venant des USA. Ceux de Studebaker sont introuvables (planqué dessous personne n'y verra rien).

Comme dirait le Gremlins : cepadorigine :mrgreen:
Gégé, le klaxon lucas identique au sparton. 32€ l'aigu actuellement chez Moss durant rétro mobile.
Avatar de l’utilisateur
leaurent
Six en ligne onctueux
 
Messages: 349
Enregistré le: Mar 25 Nov 2014 18:14

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar Gégé Demaring » Dim 4 Fév 2018 13:10

leaurent a écrit:et j'attends un avertisseur 'ton aigu' de Chevrolet 1957 neuf venant des USA. Ceux de Studebaker sont introuvables (planqué dessous personne n'y verra rien).

Comme dirait le Gremlins : cepadorigine :mrgreen:
Gégé, le klaxon lucas identique au sparton. 32€ l'aigu actuellement chez Moss durant rétro mobile.

Merdum ! Je paye celui de Chevrolet 15 euros de plus... :(
On ne pense pas assez souvent aux 'passerelles' entre 'ricaines' et 'british' ...
Rien ne sert de courir avec le permis à point
Avatar de l’utilisateur
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
 
Messages: 3566
Enregistré le: Mar 16 Oct 2012 13:59
Localisation: Puy de Dôme (Limagne)

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar marcc » Dim 4 Fév 2018 14:12

Courage Gégé tu arrives au bout !

Chouette ta photo avec l'avant remonté , elle ressemble de plus en plus au résultat final. pas de bol pour tes galères de train, qu'est ce qui c'est passé ? les ressorts récupérés avec l'auto n'étaient pas les bons ??

Bon faut que je t'appelle , tu m'as laissé un message mais j'ai zappé 'sorry' suis un peu aussi la "tête dans le guidon" entre le boulot les papiers administratif de la succession et autre merdum .... le premier qui y pense appelle l'autre ;)
Avatar de l’utilisateur
marcc
rare comme un V8 22CV
 
Messages: 2692
Enregistré le: Lun 8 Juil 2013 01:42

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar leaurent » Dim 4 Fév 2018 22:58

J'ai mieux, j'ai un sparton dans un carton avec les autres pieces hollandaise qui t'attendent.
Avatar de l’utilisateur
leaurent
Six en ligne onctueux
 
Messages: 349
Enregistré le: Mar 25 Nov 2014 18:14

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar Gégé Demaring » Lun 5 Fév 2018 08:08

leaurent a écrit:J'ai mieux, j'ai un sparton dans un carton avec les autres pieces hollandaise qui t'attendent.

C'est pas un 6 volts que je t'avais trouvé ?
Rien ne sert de courir avec le permis à point
Avatar de l’utilisateur
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
 
Messages: 3566
Enregistré le: Mar 16 Oct 2012 13:59
Localisation: Puy de Dôme (Limagne)

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar Gégé Demaring » Lun 5 Fév 2018 08:19

marcc a écrit:... pas de bol pour tes galères de train, qu'est ce qui c'est passé ? les ressorts récupérés avec l'auto n'étaient pas les bons ??
...


En plus elle penche d'un côté (1,5 cm de décalage) car le ressort droit n'est pas correctement engagé sur sa base. Ça ne sa voyait pas tant que le moteur et la boite n'étaient pas dedans et il fallait regarder de près... :( :( Normalement, dans le manuel d'atelier, quand on refait le train avant la voiture n'est pas en puzzle sans carrosserie ni moteur no boite de vitesse et la voiture descend sur ses assises quand tu baisses le cric et tu le vois tout de suite si un truc n'est pas à sa place. Dans ce cas précis on sort des méthodes prévues prévues et on se retrouve dans les méthodes d'assemblage d'usine que Studebaker n'a pas pris soin de détailler.
Rien ne sert de courir avec le permis à point
Avatar de l’utilisateur
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
 
Messages: 3566
Enregistré le: Mar 16 Oct 2012 13:59
Localisation: Puy de Dôme (Limagne)

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar jpnouet » Lun 5 Fév 2018 08:28

Gégé Demaring a écrit:Image


Ce n'est vraiment pas la face avant que je préfère.
JPN

Plus un citron est pressé, plus il se dépêche...
Avatar de l’utilisateur
jpnouet
Docteur Ma boule
 
Messages: 5842
Enregistré le: Jeu 6 Mai 2010 00:12
Localisation: 100 m du périph

Re: Les 720 heures de la Stude

Messagepar leaurent » Lun 5 Fév 2018 14:00

La même en 1952.
C'est comme les clio


Image
Hébergé par Imagesia.com
Avatar de l’utilisateur
leaurent
Six en ligne onctueux
 
Messages: 349
Enregistré le: Mar 25 Nov 2014 18:14

PrécédenteSuivante

Retourner vers Nos restaurations ou remises en état partiel.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité