Les 720 heures de la Stude

Nous traiterons ici de la remise en état d'un véhicule dans son ensemble.
Avatar du membre

Auteur
Gégé Demaring
Séraphin Lampion : Stude'jewels Boss
Messages : 3811
Enregistré le : mar. 16 oct. 2012 13:59
Localisation : Puy de Dôme (Limagne)

Re: Les 720 heures de la Stude

Message : # 100816Message Gégé Demaring
mar. 11 juin 2019 23:00

La vache ! Une copie sans droit d' hauteur :lol:
Rien ne sert de courir avec le permis à point


leaurent
rare comme un V8 22CV
Messages : 981
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 18:14

Re: Les 720 heures de la Stude

Message : # 100820Message leaurent
mer. 12 juin 2019 08:25

Et juste après avoir remis de l'essence, j'ai eu droit à un coup de vapor lock en démarrant ... Ça ne m'était jamais arrivé :( Heureusement avec un coup de pompe électrique pour chasser les bulles on est vite reparti...
C'est lui le maestro, incontestable !

Gérard je reprends ta panne avec Olive, comme tu sais sur les 5 stude à la maison, j'en ai 2 en 6 cyl.
Je ne comprends pas l'intérêt d'une pompe électrique pour l'aide au démarrage de ces moteurs, après 6 mois d'inactivité, ces moteurs démarrent dans les 3 à 5 secondes, si ce n'est au quart de tour sur la Lark qui a un carburateur différent.
Soit tu as une pompe à essence féniante (il existe d'après le forum sdc de très mauvaise reproduction), ou tu as un manque d'étanchéité au niveau de ton collecteur, carbu (facilement vérifiable avec une bombe nettoyant frein) ou ton démarreur manque de vitesse.
Juste que ces symptômes ne sont pas normaux, avec toutes les autos vendues, tu penses bien que studebaker aurait prévu des upgrades.
Le seul upgrade que j'ai fait, c'est d'avoir monté un allumage électronique, mais c'était pareil avec les vis quand le condo restait opérationnel.


Jean-Louis
Quatre en ligne anémique.
Messages : 90
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 14:04
Localisation : Loiret, environ de Montargis

Re: Les 720 heures de la Stude

Message : # 100825Message Jean-Louis
mer. 12 juin 2019 10:46

:D Bonjour à tous et à toutes.

Tout à fait d'accord avec Leaurent, sur ma Hawk il me faut au grand maximum 20 secondes pour que le moteur tente de démarrer, puis au coup de démarreur suivant il part, pour cela j'ai revu l'indice thermique des bougies, revu le réglage du starter automatique et revu le fonctionnement de l'allumage électronique qui était défaillant.
Pour ce qui est de la pompe électrique, si j'en monte une un jour elle sera en dépannage de celle existante (la mécanique).
A voir aussi qu'il semble que nos couvercles de carburateur semble à la longue se déformer légèrement, et que l'étanchéité supérieur du couvercle n'étant plus très bonne, lors d'un arrêt prolongé le carburateur se trouve à sec par évaporation, d'ou redémarrage long et difficile.
La vaillance du démarreur, va avec la qualité des connections, la longueur des câbles, la charge et l'age de la batterie et bien-sur l'état du démarreur (charbons/Lanceur/Bobinage), il faut que le moteur atteigne au minimum 180 tr/mn pour que l'allumage du mélange se fasse.
Normalement la pompe mécanique (si pas désamorcé) fournie autant et aussi rapidement que la pompe électrique, donc compter une dizaine de secondes de remplissage de la cuve (si cuve vide), plus une dizaine de secondes d'arrivée aux cylindres (froid) du mélange "Air-Essence" et cela doit "Péter".
Ce qui a été monté, peut être démonté. Et donc réparé !!!

Répondre

Retourner vers « Nos restaurations ou remises en état partiel. »